NICOTINE EG 1MG/DOSE SPRAY MENTHE Agrandir

NICOTINE EG 1MG/DOSE SPRAY MENTHE

20,61 €

Nicotine EG 1mg/dose Spray solution pour pulvérisation buccale est un médicament utilisé dans le cadre de la dépendance tabagique, utilisé pour aider les fumeurs à cesser leur consommation de tabac.

Plus de détails

3400930192771

Nouveau

Option disponible

C'est un TSN, un Traitement de Substitution Nicotinique. Il permet de soulager les symptômes du sevrage de tabac qui est ressenti lorsque l'on cesse de fumer, notamment les envies irrésistibles de fumer. Ces sensations désagréables, les symptômes de sevrage, surviennent quand l'organisme est privé de nicotine de façon brutale. Nicotine EG va réduire ou prévenir ces sensations ainsi que les envies irrésistibles de fumer grâce à une faible quantité de nicotine que l'organisme va continuer de recevoir temporairement. Sa nocivité est moindre que celle du tabagisme. En effet, il est formulé sans goudron, monoxyde de carbone et toxines que l'on trouve dans la fumée de cigarette. Pour accroître ses chances de réussite, bénéficier si possible d'un service d'accompagnement et de conseils. 

Composition de Nicotine EG 1mg/dose Spray

ll a pour substance active la nicotine. 1 ml de solution en contient 13,6 mg. Une pulvérisation de 0,07 ml apporte 1 mg de nicotine. Ses autres composants sont le propylèneglycol (E1520), le glycérol (E422), l'éthanol anhydre, le poloxamère 407, la glycine (E640), le bicarbonate de sodium (E500 (ii)), le lévomenthol, l'arôme menthe (contient de l’alcool benzylique, du propylèneglycol (E1520), du pulégone), l'agent réfrigérant (contient du menthol, du menthol carboxamide, de l’huile essentielle, du propylèneglycol (E1520)), le sucralose (E955), l'acésulfame potassique (E950), l'hydroxyde de sodium (E524) et l'eau purifiée.
La solution pour pulvérisation buccale est contenue dans un flacon de verre brun avec une pompe pour la pulvérisation et un capuchon. Un flacon contient 13,2 ml de solution, soit 150 pulvérisations. 

Posologie de Nicotine EG 1mg/dose Spray 

Ce médicament est réservé à l'adulte. Il ne doit pas être utilisé par des personnes âgées de moins de 18 ans. 
Calendrier recommandé :
Semaines 1 à 6 - Etape 1
1 ou 2 pulvérisations aux moments habituels de prise de tabac, ou lors d'une envie de fumer irrépressible. Débuter avec une pulvérisation. Si l'envie est toujours présente après quelques minutes, réaliser une seconde pulvérisation. S'il faut 2 pulvérisations, les doses suivantes peuvent comporter 2 pulvérisations consécutives. La majorité des fumeurs doivent utiliser approximativement 1 ou 2 pulvérisations toutes les 30 min à 1 h. 
Exemple : si la consommation moyenne est de 15 cigarettes/jour, il faudra 1 ou 2 pulvérisations au minimum 15 fois par jour. Ne pas réaliser plus de 2 pulvérisations par prise ou 4 pulvérisations/h pendant 16 h. Dose maximale : 64 pulvérisations sur 16 h, par période de 24 h. 

Semaines 7 à 9 - Etape 2
Commencez la réduction du nombre de pulvérisations par jour. A la fin de cette étape, il doit être à la moitié de celui de l'étape 1.

Semaines 10 à 12 - Etape 3
Continuez la réduction du nombre de pulvérisations quotidien de façon à parvenir à 4 pulvérisations/j maximum à la semaine 12. Lorsque vous êtes parvenu à 2 à 4 pulvérisations par jour, il est possible de cesser la prise de ce médicament. 

Conservez un pulvérisateur en réserve, au cas où l'envie de fumer réapparaîtrait brutalement. Si une envie irrésistible survient, utilisez une ou deux pulvérisations si les effets d'une unique pulvérisation s'avèrent insuffisants après quelques minutes. 

Il est possible de prendre ce médicament pendant 3 mois, mais pas pendant une durée supérieure à 6 mois. Si la durée excède 6 mois, consultez votre médecin. 

Chargement du distributeur
Il faut amorcer le distributeur en pointant l'embout loin de toute personne ou animal et en réalisant 3 pressions sur la partie supérieure jusqu'à ce qu'une brume fine apparaisse. Si le spray n'est pas utilisé pendant 2 jours, il faudra peut-être répéter cette opération. 

Utilisation du distributeur
Positionner l'embout aussi près que possible de la bouche ouverte. Pour libérer une dose, appuyez sur la partie supérieure du pulvérisateur, en évitant les lèvres. Visez l'intérieur de la joue, en dirigeant le tube entre la gencive inférieure et la joue. Ne pas inhaler lors de l'utilisation, pour que la solution ne parvienne pas aux voies respiratoires. Ne déglutissez pas pendant les quelques secondes suivant l'utilisation. Ne vaporisez pas dans les yeux. Rincez abondamment à l'eau si c'est le cas. Ne pas boire ni manger pendant l'utilisation. 

Si un enfant utilise Nicotine EG 1mg/dose Spray, ou si vous avez pris une trop forte dose, contactez un médecin ou rendez vous sur-le-champ à l'hôpital le plus proche. Les symptômes d'un surdosage sont les nausées, l'excès de salive, la diarrhée, les douleurs à l'estomac, les sueurs, les maux de tête, les étourdissements, la baisse d'acuité auditive et une faiblesse générale. A dose élevée, peuvent s'ajouter d'une pression artérielle basse, d'un pouls irrégulier et faible, d'une gêne respiratoire, de convulsions, d'un collapsus cardiovaculaire et d'une fatigue extrême. 

Précautions d'emploi de Nicotine EG 1mg/dose Spray

Ne pas utiliser si vous êtes âgé de moins de 18 ans, si vous n'avez jamais été fumeur ou si vous êtes allergique à la nicotine ou à l'un des composants de cette solution. 

Vous pouvez prendre ce médicament mais vous devez préalablement avoir un avis médical si vous avez l'un des symptômes suivants : des antécédents récents (inférieurs à 3 mois) de crise cardiaque ou d'AVC (accident vasculaire cérébral), un problème au coeur affectant votre fréquence ou votre rythme cardiaque, une douleur au thorax(angine de poitrine instable), ou une angine de poitrine stable, des antécédents de réactions allergiques, une hypertension artérielle non contrôlée par les médicaments, une insuffisance hépatique sévère ou modérée, une insuffisance rénale sévère, un diabète, une tumeur de la glande surrénale (phéochromocytome), une hyperthyroïdie, une oesophagite ou un ulcère de l'estomac ou du duodénum.

Il est nécessaire d'informer votre médecin ou votre pharmacien si vous avez pris récemment, prenez ou allez prendre un autre médicament, en particulier de la théophylline (asthme), de la tacrine (maladie d'Alzheimer), de la clozapine (schizophrénie), du ropinirole (maladie de Parkinson).
Il est fondamental de cesser de fumer lors de la grossesse, cela peut ralentir la croissance de l'enfant, engendrer un accouchement prématuré ou des morts foetales tardives. Il est conseillé d'arrêter sans faire usage de médicaments à la nicotine. Si vous n'y parvenez pas sans substitut nicotinique, Nicotine EG 1mg/dose Spray peut être utilisé après consultation d'un professionnel de santé suivant la grossesse, de votre médecin de famille ou d'un médecin d'un centre spécialisé dans l'arrêt du tabac.
Il faut également éviter l'utilisation de ce médicament pendant l'allaitement. Si votre médecin vous a recommandé son usage, la dose sera prise immédiatement après la tétée. Il faut respecter un intervalle de 2 heures entre la prise et la tétée suivante. Ce médicament contient de l’éthanol, du sodium, du propylène glycol et de l’alcool benzylique.

Conditionnement : 2 flacons (2 x 150 pulvérisations).

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

NICOTINE EG 1MG/DOSE SPRAY MENTHE

NICOTINE EG 1MG/DOSE SPRAY MENTHE

Nicotine EG 1mg/dose Spray solution pour pulvérisation buccale est un médicament utilisé dans le cadre de la dépendance tabagique, utilisé pour aider les fumeurs à cesser leur consommation de tabac.